La diarrhée

La diarrhée

Nous l’avons vu précédemment, la diarrhée peut-être l’un des symptômes d’une maladie.
Cependant, sous des formes sévères, elle peut provoquer la mort, on peut donc également la considérer comme une maladie à prévenir.

Symptômes

  • Selles molles ou liquides, beaucoup plus fréquentes qu’à l’habitude (plus de 3 à 4 fois par jour)
  • Vomissements
  • Fièvre
  • Perte d’appétit
  • Faiblesse et fatigue générale
  • Dans certains cas, on peut également observer la présence de sang dans les selles et de glaire.
  • Sécheresse de la langue et de la bouche, refus de boire ou au contraire sensation de soif constante, sont les signes d’une déshydratation. Elle constitue un risque majeur, voir mortel.

Mode de transmission

L’apparition de la maladie est favorisée par :

  • la consommation d’une eau contaminée ou polluée, d’aliments stockés ou cuisinés dans de mauvaises conditions ;
  • une mauvaise hygiène corporelle ;
  • la proximité avec des excréments d’animaux.
  • Elle peut être transmise d’une personne à une autre : les selles et les vomissures d’une personne malade sont
    extrêmement contagieuses.

Evolution de la maladie

Elle peut durer quelques jours à plusieurs semaines. Il est indispensable de se rendre au centre de soin dès les premiers jours d’apparition de la diarrhée. Pour éviter la déshydratation, le personnel de santé pourra utiliser, s’il le juge nécessaire, une solution de sels de réhydratation orale. Dans tous les cas, il est essentiel de donner beaucoup à boire au malade tant que la diarrhée n’a pas disparu. Il faut également privilégier les aliments très nourrissants, pour éviter le phénomène de malnutrition qui accompagne souvent la diarrhée.

La diarrhée est l’une des principales causes de décès chez les enfants de moins de 5 ans. Elle touche principalement les enfants et les personnes déjà affaiblies par une maladie.